Témoignages de donateurs

Parce que le lien de chacun avec l'ENS Paris-Saclay est unique, il y a autant de raisons de soutenir l'Ecole que de donateurs. Alumni, normalien, parent, professeur, ami... à travers son don, chacun exprime une histoire singulière avec l'ENS Paris-Saclay... à vous d'écrire la vôtre.








L'avenir est constitué de défis et d'ambition 
Soutenir la Recherche et former nos jeunes chercheurs me semble d'autant plus pertinent en ces temps où les équilibres sont bousculés.
Face aux changements auxquels nos sociétés doivent se soumettre, et afin de préparer les jeunes actifs aux défis de demain dans le respect des règles d'éthique et de préservation de nos savoirs, j'ai souhaité apporter mon soutien à ce fonds de solidarité. Ayant conduit mes travaux de thèse au sein d'un laboratoire partenaire de l'ENS Paris-Saclay, et ayant bénéficié des formations et du soutien proposé par cette école, je ne pouvais que lui être redevable. L'apprentissage des connaissances est une réelle valeur ajoutée qu'il me semble primordial de faire perdurer, quels que soient les profils et les chances de chacun.e.

Olivier Voreux, docteur en mécanique des matériaux (2017-2020), donateur engagé.

Faire preuve de solidarité, c'est essentiel
L’an dernier, je dépendais uniquement du CROUS et des heures de cours particuliers que je dispensais. J’ai l’honneur d’avoir changé de situation grâce à l’admission au second concours.
Il m’est naturel de soutenir aujourd'hui mes camarades en faisant un don. Ensemble, continuons de faire de notre école une porte vers le savoir sans condition de ressources !

Anna Kubiak, normalienne (promotion 2020),
département SHS - Histoire, donatrice engagée.

Le premier intérêt que je trouve à soutenir les étudiants est de permettre à certains d'avoir la promotion sociale correspondant à leurs compétences et à leur volonté de réussir. Le second est de permettre au "système" de récupérer des compétences (chose qui n'est en général pas mise en évidence).

Jean-Charles Drouet, normalien (promotion 1964), donateur engagé.

Apportons notre soutien à la formation normalienne
Le monde moderne dans lequel nous vivons a besoin d’une jeunesse capable de faire face à l’inconnu, de (se) réinventer, d’explorer hors des sentiers battus… et pour y être préparé, rien ne vaut la formation par la recherche.
Le parcours des normaliens est bâti dans cet esprit : je peux en témoigner en tant qu’ancien normalien et, aujourd’hui, en tant que formateur de normaliens. Rendre plus attractif ce cursus, qui introduit les jeunes dans le monde de la recherche, est essentiel pour notre avenir. Apportons-lui notre soutien.

Keitaro Nakatani, normalien et professeur des universités,  DER de chimie, donateur engagé.

Faire preuve de gratitude, c'est important 
A travers mon don, j’ai voulu exprimer ma gratitude à l’égard de l’ENS Paris-Saclay qui m’a permis de suivre des études d’excellente qualité. J’appelle tous les alumni (normaliens ou non) à s’investir davantage en soutenant les initiatives qui viennent en aide aux étudiants actuellement en cursus à l’école et qui sont dans le besoin. Un petit geste pour vous peut constituer un grand pas pour l’autre !

Ababacar Gayé, diplômé Master Mécanique (promotion 2011), donateur engagé.

Aider les jeunes recrues est un devoir moral
Mes parents ont émigré du Liban pour la France lors de ma naissance. Venant d'une famille très modeste, nous ne connaissions rien aux codes et au fonctionnement de l'éducation en France.
En intégrant l'ENS Cachan, j'ai eu cette chance fabuleuse d'être rémunéré tout en ayant une qualité d'enseignement hors "norme". Bien qu'ayant quitté la fonction publique pendant 12 ans, j'y suis revenu en tant qu'enseignant en classe prépa par conviction et parce que je me sentais redevable envers mon pays. Je considère que faire un don pour aider les jeunes recrues est un devoir moral.

Laurent Maghdissian, normalien (promotion 2002), département génie mécanique, donateur engagé.


Contribuer à la solidarité, c'est naturel
Après avoir été étudiant à l’ENS Cachan, je suis à présent enseignant-chercheur à l’ENS Paris-Saclay. Je mesure donc depuis de nombreuses années le rôle central des étudiants dans la vie scientifique et sociale de l’école. Par leurs compétences pluri-disciplinaires, leur créativité, et leur implication dans les associations, les normaliens sont des acteurs majeurs de son dynamisme. Dans ce vivier de talents, il est naturel pour moi d’aider ceux qui sont dans le besoin. 

Ludovic Chamoin, normalien (promotion 2000), département génie mécanique, donateur engagé.